Apport de l'ostéopathie dans le traitement des troubles de l'occlusion dentaire - 07.07.2012 Auteurs : Olivier GALLIEN et Aurélien KIERS Directeurs : Baudouin CHATELLE D.O. et Pierre CULLUS
La prise en charge de patients présentant des troubles de l'occlusion dentaire est fréquemment sujette à controverse aussi bien dans le monde de l'ostéopathie que celui de l'orthodontie. Par ce travail, nous avons tenté de savoir si un traitement ostéopathique pouvait améliorer l'effet du port de gouttières occlusales sur la mobilité des ATM, ainsi que sur les douleurs associées.
A cette fin, nous avons formé 3 groupes de 16 personnes. Le premier groupe a reçu 3 traitements ostéopathiques et une gouttière occlusale, le second a reçu uniquement 3 traitements ostéopathiques et le 3ème
uniquement une gouttière occlusale. Nous avons étudié l'évolution de différents paramètres (échelle EVA, Neck Disability Index, amplitudes d'ouverture buccale et de diduction) sur une période de 6 semaines. L'analyse statistique nous a permis de conclure que le seul port de gouttière n'était pas suffisant pour améliorer significativement ces différents paramètres. La combinaison des 2 types de traitement est plus bénéfique sur les symptômes douloureux tandis que le fait de porter une gouttière n'apporte rien de plus au traitement ostéopathique lorsque l'on étudie la mobilité mandibulaire en ouverture et en diduction.